Comptes-rendus des événements organisés par la chaire Capital Humain et Innovation

Conférencier : Christophe Midler, Professeur à l’École Polytechnique et chercheur au CRG. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et innovation le 13 mars 2018.
« Mon laboratoire, le Centre de Recherches en Gestion (CRG), a un axe de recherche ancien et important sur l’innovation, dans des contextes différents : automobile, télécom, pharmacie ou chimie. Nous avons une tradition de recherche-intervention, et nous nous efforçons de suivre les processus d’innovation en temps réel et de manière longitudinale. Sur le projet « Kwid » dont il va être question, j’ai pu faire trois missions successives à Chennai en Inde : successivement au début, au milieu et à la fin du projet ». Voir plus.
 
Conférencier : Pierre-Yves Gomez. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et Innovation le 28 mars 2017.
« L’idée d’une société sans travail est aussi vieille que le monde … Et a été partiellement concrétisée, ne serait-ce qu’au IIème siècle, lorsqu’une partie de la population se passait de travailler parce que des esclaves assuraient la production des biens. Aujourd’hui, ce vieux fantasme a pris un coup de jeune avec la révolution technologique ». Voir plus.
 
Conférencier : Pierre Giorgini. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et Innovation le 8 mars 2016.
« Dans mon premier livre, « La transition fulgurante », je ne proposais pas un exercice de prospective, car nous sommes entrés dans le monde de l’inédit et de l’imprévisible. J’ai plutôt cherché à ouvrir une perspective, à partir d’un oxymore entre « transition » et « fulgurante », et en tenant compte de la crainte, voire de l’angoisse que nous pouvons ressentir face à cette transition ». Voir plus.
 
Support d'animation de la conférence donnée le 12 janvier 2016 par Real Jacob à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et Innovation.
Paroles de PDG « Les prochaines années vont être extrêmement difficiles à gérer. Et les modèles qu'on a utilisés dans le passé ne seront pas suffisants ». Voir plus.

Conférencier : Real Jacob, professeur HEC Montréal. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital Humain et Innovation le 12 janvier 2016.
« J’ai démarré ma vie professionnelle comme entrepreneur et consultant, mais j’ai toujours cherché à co-construire des connaissances et à transférer. J’ai passé plusieurs années dans le comité de direction de HEC Montréal dans les 7-8 dernières années : dans ce contexte, j’ai eu à rencontrer un groupe de 75 PDG qui souhaitaient poursuivre l’apprentissage de leur métier. Nous les avons interviewés chacun pendant 3 à 4 heures ! Il en est sorti un livre grand public, Paroles de PDG, dont le but est de léguer cet apprentissage et cette capitalisation au grand public. Nous démarrons un observatoire des PDG en 2016 ». Voir plus.

Conférencier : Christian MONJOU Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital Humain et Innovation le 20 janvier 2015.
« Une entreprise, c’est d’abord et avant tout une intuition prophétique : parmi toutes les questions qui montent du monde, l’une d’entre elles trouve une réponse. L’entrepreneur met en place un process, c’est-à-dire un vecteur d’énergie, pour stabiliser cette réponse. Mais il est inévitable que tôt ou tard il y ait une dérive iconique : autrement dit, que l’entreprise serve le process au lieu que le process ne serve l’entreprise ». Voir plus.

Avec Philippe MATTIA, Dirigeant-fondateur de Maya Technologies, et Jean-Charles MARTIN, Directeur des Ressources Humaines.
« Maya a été créée en 2007 et emploie aujourd'hui une centaine de salariés (une cinquantaine sur Grenoble), avec 8 millions de chiffre d'affaires et une présence sur 6 sites. Elle a fourni au départ des services de régie en conception pour la micro-électronique, avec un souci d’innover à la fois sur la technique et sur les ressources humaines. Très tôt, sur ses fonds propres, Maya a investi en recherche et développement. Ses concurrents sont de grandes sociétés de services comme Altran ou Alten, ou à l'inverse de toutes petites sociétés. Maya cherche à se différencier par les compétences de ses ingénieurs : techniques, mais aussi relationnelles et d'adaptation à différents environnements ». Voir plus.

Conférencier : Mark RAISON, facilitateur en créativité, en innovation et en impossible. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et innovation le 11 mars 2014.
« Je voudrais dans cette perspective partager trois leviers avec vous : 1) la vraie nature de la créativité ; 2) ce à quoi sert l’impossible ; 3) et quelques pratiques de créativité ». Voir plus.
 
Avec Claire LANGAN, directrice de l’excellence opérationnelle et de l’innovation chez IBM Bromont, et Nicolas LETERRIER, directeur de l’innovation chez Schneider Electric. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et innovation le 24 janvier 2012.
Claire Langan : « regardons le processus d’innovation chez nous, dans cette usine IBM de Bromont située à 75 km de Montréal. L’innovation est l’amélioration profitable des produits, services et processus. Dans notre usine, on considérait au début que l’innovation était l’affaire de quelques personnes, ingénieurs notamment, quitte à ce qu’ils entendent les bonnes idées des autres employés (ce que nous avons appelé le programme « solutions illimitées »). Puis nous avons des équipes d’unités d’affaires multi-disciplinaires, avant d’essayer de pratiquer l’innovation spontanée par des équipes et des individus. Aujourd’hui, nous cherchons à développer l’innovation avec une méthodologie lean et des équipes multi-fonctionnelles ; demain, ce sera avec l’extérieur que nous innoverons ». Voir plus.
 
Conférenciers : Gilles GAREL, Professeur au CNAM, et Elmar MOCK, dirigeant de CREAHOLIC. Conférence donnée à Grenoble IAE et organisée par la Chaire Capital humain et innovation le 15 janvier 2013.
« Notre ouvrage, « La fabrique de l’innovation », est le fruit d’une rencontre entre un chercheur de terrain et un innovateur en série. Notre approche est résolument du côté de l’action, du processus : nous étudions l’innovation en train de se faire, et parlerons de « conception ». Nous nous intéressons à l’innovation de rupture, qui brise et renouvelle l’identité des objets. Dans l’ouvrage, nous revenons sur deux grands cas, celui de la Swatch ainsi qu’un nouveau système de lavage des mains, à l’aide d’un cadre théorique appelé « C-K » (concept/connaissance) ». Voir plus.
 
Avec Michel FERRARY, Professeur HEC-Université de Genève.
« Cela fait dix ans que je passe plusieurs mois par an dans la Silicon Valley, et je m’y intéresse avec plusieurs angles de vue : l’importance des réseaux interpersonnels, le rôle des capitaux risqueurs, et la gestion des ressources humaines. Cette Silicon Valley est non seulement à l’origine de nombreuses innovations technologiques, mais aussi de nouvelles méthodes de gestion financière ou des ressources humaines. Google en particulier doit faire face aujourd’hui à un défi : comment maintenir une culture d’innovation radicale alors qu’on est devenu une grande entreprise de 30 000 salariés ? ». Voir plus.
 
Comment se doter d’une définition de la performance qui fasse sens commun pour toutes les parties prenantes ? Quels seraient les acteurs qui auraient vocation à la définir ? Selon quel processus et à quels niveaux de pertinence ? C’est à l’ensemble de ce débat qu’Entreprise&Personnel vous convie pour sa troisième Université d’Hiver. Voir plus.
 
Avec Martine Le Boulaire
« Entreprise et Personnel (EP) est un réseau : une association qui regroupe une centaine de grandes entreprises, leur apportant des services d’études, des clubs d’échanges, et du conseil dans le domaine des ressources humaines. Martine Le Boulaire est directrice du développement et pilote un pôle d’expertise sur l’organisation du travail et la gestion des compétences. Beaucoup d’entreprises ayant expérimenté le transfert de compétences au moyen du tutorat ont été déçues des résultats. Partant de ce constat, EP a réfléchi avec elles tout en bénéficiant des enseignements du cas québécois ». Voir plus.
 
Restitution des conclusions du projet « Humapôle » soutenu par la Région Rhône-Alpes (Cible 2008-2010), Christian Defélix et Ludivine Calamel, Charbonnières, 1er avril 2011. Voir plus.
 
Avec Thomas PARIS, CNRS et HEC
« Je m’intéresse aux « industries de la création » : on peut les définir par des listes de secteurs (mode, cinéma, édition, design …), mais je préfère le faire en montrant la place structurante de la créativité en leur sein, avec des questions-clefs telles que : comment favoriser cette créativité et gérer les talents créatifs ? Richard Caves (Creative industries, 2000) a décrit ces industries autour de quelques caractéristiques : imprévisibilité du succès, recherche de l’art pour l’art, assemblage de compétences hétéroclites … À cela on peut ajouter : forte présence du risque et dynamique « schumpetérienne » (des petits acteurs apportent de la nouveauté aux côtés des gros). Pour moi, la création, comme activité, a des spécificités et est structurante en termes d’organisation et de management. Certes, la créativité est le fait d’individus particuliers, mais aussi d’environnements qui la favorisent ». Voir plus.